Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
quoideneuf1.over-blog.com

Les Google Glass, piratables ?

23 Mai 2013 , Rédigé par nicko

Les Google Glass, piratables ?

Un spécialiste du "jailbreak" a réussi à pirater des Google Glass, via une faille Android. Et si demain un hacker pouvait avoir accès à ce que vous regardez, via vos propres lunettes ?

Les Google Glass : de l'encre aura coulé sur le sujet. Pas encore commercialisées, mais déjà sous le feu des critiques, suspectée d'une potentielle atteinte à la vie privée, les lunettes à réalité augmentée reviennent sur le devant de la scène...

Alors que certains comme Geeko défendent les Google Glass, arguant que les capacités de stockage sur smartphone des vidéos capturées, et que le temps de capture (dix minutes) ne suffisent pas pour inquiéter le premier passant croisé, qui sera averti par un voyant lumineux de l'utilisation de la caméra, un "jailbreaker" ("crackeur" de smartphones, de tablettes, etc.) réputé a annoncé la semaine dernière avoir réussi à "cracker" des Google Glass.

Pour cela, il a exploité une faille Android, qui touchait déjà les smartphones et les tablettes. Selon Jay "Saurik" Freeman, c'est son nom, la faille touche aussi les Google Glass - pas encore commercialisées, mais d'ores et déjà entre les (seules) mains des développeurs. Selon Freeman, il suffit d'à peine deux heures (et lui l'a fait tout en "dînant avec des amis") pour "jailbreaker" les lunettes connectées et venir à bout des mesures de sécurité installées.

Les Google Glass, piratables ?

Pourquoi "cracker" les Google Glass ? Pour un hacker, cela représente l'occasion de "contrôler l'appareil photo et le microphone attaché au-dessus de votre tête", de "regarder et d'écouter tout ce que vous faites", explique-t-il sur son blog. A défaut "d'avoir accès à vos pensées"...

Selon Freeman, étant donné que le microphone et la caméra peuvent être activés à distance, et qu'un hacker pourrait facilement désactiver le voyant rouge avertissant les gens que la caméra tourne, il serait possible d'introduire un code permettant de prendre des photos toutes les 30 secondes, ou d'enregistrer les images de la caméra lorsqu'un certain mot est prononcé (mot détecté par les lunettes)...

Bien sûr, Google, qui n'a pas réagi, devrait vite trouver une parade et combler la faille. Mais le fait est là : les Google Glass, comme tout appareil connecté, sont piratables. La question n'est même plus de savoir si vous pourrez un jour vous retrouver sur Internet à cause d'un type portant ces lunettes. La question, maintenant, est la suivante : sera-t-on un jour pistés malgré nous, via nos propres Google Glass ?

Source:cnetfrance

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article