Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
quoideneuf1.over-blog.com

Buccaneer de Pirate3D : une imprimante 3D à 347$

15 Mai 2013 , Rédigé par nicko

Buccaneer de Pirate3D : une imprimante 3D à 347$

Les imprimantes 3D devraient se multiplier dans les mois et années à venir, et le fabricant Pirate3D souhaite participer à cette avancée en proposant un modèle à partir de 347 $.

Le monde des imprimantes 3D affichées sous la barre des 1000 $ est actuellement restreint et propose principalement des imprimantes de première génération relativement limitées dans les dimensions d’impression et la qualité de celles-ci.

Pirate3D devrait prochainement proposer la Buccaneer, une imprimante 3D aux performances intéressantes, via une page de financement Kickstarter.

La Buccaneer devrait ainsi être proposée à 347 $ et proposer une impression par couches de 100 microns avec une vitesse d’impression de 50 mm par secondes. Des performances honorables que l’on retrouve actuellement sur une grande partie des imprimantes de Makerbot à destination du grand public.

Buccaneer de Pirate3D : une imprimante 3D à 347$

L’imprimante 3D devrait proposer une connexion sans fil Wi-Fi ainsi qu’une coque externe en métal. Rien à voir donc avec les différents modèles en bois proposés jusqu’à maintenant. Les productions issues de l’imprimante seront d’une taille limitée puisque la surface maximale d’impression est de 14,7 x 9,9 x 11,9 cm. La précision affichée ne permet pas de réaliser des pièces avec une précision extrême, et à ce niveau, les différentes couches d’impression peuvent être visibles une fois la pièce terminée. Néanmoins les impressions sont tout à fait acceptables, une page Facebook rassemblant une partie des impressions possibles a été mise en ligne à cet effet.

Buccaneer de Pirate3D : une imprimante 3D à 347$

Difficile pour autant de savoir si le projet aboutira bel et bien. Le prix affiché est réellement bas par rapport à l’ensemble des imprimantes 3D du marché. Les performances annoncées sont dignes d’imprimantes dépassant les 1000 $, et on se demande sur quel élément les ingénieurs de la Buccaneer vont devoir faire l’impasse pour rester dans le prix annoncé.

Pour autant, étant donné qu’il est aujourd’hui possible de proposer des consoles de salon sous la barre des 99 $, pourquoi l’imprimante 3D ne bénéficierait-elle pas également d’une baisse significative des prix du marché ?

Source:GNT

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article