Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
quoideneuf1.over-blog.com

GhostSec affilié à Anonymous ont contrecarrés des plans d'attentats à New York et en Tunisie

26 Juillet 2015 , Rédigé par nicko Publié dans #informatique

GhostSec affilié à Anonymous ont contrecarrés des plans d'attentats à New York et en Tunisie

Les Hacktivistes GhostSec affiliés à Anonymous ont aidé à prévenir des attaques terroristes à New York et en Tunisie prévues par l’état islamique (Isis), selon un expert en contre-terrorisme.

Michael Smith, un conseiller du Congrès américain et co-fondateur de la société nationale de sécurité Kronos Advisory, a révélé que des informations concernant les attaques potentielles fournies par le groupe GhostSec ont été utilisées par des agences chargées de faire respecter la loi pour perturber des actions du groupe ISIS.

"Je crois comprendre que les données recueillies par le groupe, et présentés à la police et aux responsables du renseignement par moi, ont été utiles aux autorités en Tunisie, qui ont perturbé une cellule de l'EI soupçonnée d'action aux alentours du 4 Juillet", a déclaré Smith à IBTimes Royaume-Uni.
"Ces données ont été recueillies conformément aux efforts du groupe dans la surveillance des médias sociaux comptes gérés par des partisans présumés de l'état islamique. Selon leur évaluation, ce complot aurait été fomenté peu de temps après la récente attaque qui eut lieu dans une station balnéaire populaire en Tunisie."

Un membre de Ghost sécurity - ou GhostSec - dont le nom est DigitaShadow, a révélé des informations recueillies auprès des médias sociaux en ce qui concerne les attaques potentielles et les a envoyées à Smith, qui a évalué chaque menace et transmises celles qu'il croyait être crédible aux agences de sécurité concernées. Cela a conduit à l'arrestation de 17 suspects en Tunisie au début du mois.

"GhostSec surveille constamment les médias sociaux et l'Internet pour prévenir des menaces contre les gouvernements et ses citoyens",

a déclaré DigitaShadow à IBTimes Royaume-Uni.

"Le 2 Juillet, nous avons décelé un compte de l'État islamique qui ce livrer à des menaces contre des touristes en Tunisie. Ils ont fait référence à un attentat-suicide dans une zone près du marché d'Homut Souk, qui est une zone très peuplée.

"Ils ont également fait des menaces directes contre des touristes britanniques et des juifs, nous avons donc commencé à chercher des événements à proximité des zones que ces nationalités visitées. Nous avons localisé deux églises dans le voisinage direct ou des Britanniques et des touristes juifs fréquentés. Nous avons recueilli toutes les preuves pertinentes et nous les avons transmises au FBI via notre contact au gouvernement.

»Deux jours plus tard, lors d'un débriefing, nous apprenons que des arrestations avaient été faites à la suite de nos révélations."
Complot déjoué à New York

DigitaShadow a révélé que le groupe a également fourni des pistes aux autorités qui se sont révélées utiles pour déjouer une attaque terroriste à New York le 4 Juillet. Le Fédéral Bureau of Investigation (FBI) a indiqué que plus de 10 arrestations de personnes suspectées de complot terroriste ont eu lieu aux États-Unis dans le cadre des préparatifs de la journée de l'Indépendance le week-end du 4 Juillet.

Ni Smith, ni le FBI n'ont été en mesure de confirmer si les arrestations à New York sont venues à la suite des informations recueillies par GhostSec. Cependant Smith a confirmé que les données de GhostSec ont été utilisées dans des opérations de contre-terrorisme en Tunisie.

La collaboration entre le groupe d'hacktivistes et les agences de sécurité ont commencé après qu'un chercheur de la politique de défense des États-Unis a exhorté le gouvernement américain à soutenir des groupes comme Anonymous dans la lutte contre ISIS.

Emerson Brooking, un associé de recherche au Conseil des Relations étrangères, a déclaré en Mars que la monnaie numérique semi-anonyme Bitcoin pourrait être utilisée pour financer les efforts des hacktivistes en prenant les sites Internet et les comptes de médias sociaux associés à ISIS.

Brooking a dit: "Comment se fait-il que le gouvernement des États-Unis, capable de coordonner une campagne aérienne complexe a près de 6000 miles (9656 km) de là, reste pratiquement impuissants face au réseau de messagerie et au réseau de distribution en ligne de l’État islamique?

"Si les États-Unis ont du mal à contrer l'EI qui est dispersée sur le web et qui régénère rapidement et en permanence leur présence en ligne, pourquoi ne pas se tourner vers les groupes autochtones à cet habitat numérique Pourquoi ne pas embrasser les efforts des pirates tiers comme Anonymous pour démanteler l'État islamique - et même leur donner les moyens de le faire? "

GhostSec a déjà travaillé avec des collectifs hacktivistes Anonymous et CtrlSec afin de faire tomber les sites Web et de libérer les bases de données des comptes Twitter associés à l'EI . Via la campagne #OpIsis, les détails de plus de 25.000 comptes ont été publiés en ligne.

"À ce jour, nos activités ont connu un succès retentissant», a déclaré un porte-parole de GhostSec. "Nous avons fermé plus de 57.000 comptes de médias sociaux de l'état islamique qui ont été utilisés à des fins de recrutement et à la transmission de menaces.
"Nos agents secrets ont également détecté de nombreux complots terroristes et ont répondu en conséquence avec les organismes d'application de la loi fédérale. Défendre et préserver la liberté commence dans le cyberespace."

Source: Ibtimes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Securité informatique 07/08/2015 12:12

Même si la lutte d'Anonymous est un peu vaine, elle a le mérite d'exister, tout acte de résistance contre les islamofascistes est la bienvenue.

Securité informatique 07/08/2015 12:11

Même si la lutte d'Anonymous est un peu vaine, elle a le mérite d'exister, tout acte de résistance contre les islamofascistes est la bienvenue.