Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
quoideneuf1.over-blog.com

BitTorrent Bleep : la messagerie sécurisée pour Android, OS X et Windows

20 Septembre 2014 , Rédigé par nicko Publié dans #informatique

Il y a peu, BitTorrent dévoilait que l'un de ses projets du moment était de créer une messagerie sécurisée exploitant son protocole. Elle a finalement été lancée sous le nom de Bleep, et après une phase de test sous Windows, elle s'ouvre un peu plus et arrive sous Android et OS X.

 BitTorrent Bleep : la messagerie sécurisée pour Android, OS X et Windows

Après avoir mis en place une solution de synchronisation de fichiers décentralisée, Sync, BitTorrent continue de proposer des outils qui exploitent son protocole tout en cherchant à renforcer la sécurité des échanges entre internautes. Le dernier en date est connu sous le nom de Bleep, et fait office de messagerie instantanée.

Au départ proposé sous la forme d'une alpha plus ou moins privée sous Windows, le logiciel est désormais accessible à tous et arrive sur d'autres plateformes. L'équipe précise ainsi qu'Android et OS X sont gérés, mais toujours pas Linux. Parmi les nouveautés, il est question de l'arrivée du logo officiel, mais aussi de fonctionnalités spécifiques au mobile. On pourra par exemple s'inscrire avec un numéro de mobile, en plus du mail ou du mode incognito, passer des appels audio, importer le carnet d'adresses afin de rajouter des contacts, inviter des amis via SMS, QR Code, en plus des emails ou d'une clef publique.

L'outil garde par contre son statut d'alpha, et les utilisateurs sont invités à n'utiliser l'application que sur Wi-Fi, afin d'éviter les problèmes si l'application venait à nécessiter l'échange d'un trop gros volume d'informations pendant cette phase de test. On ne peut également pas utiliser un compte Android sur un ordinateur, alors que l’inverse est possible. La synchronisation des échanges n'est aussi pas encore fonctionnelle, et le mode hors-ligne n'est toujours pas supporté.

 BitTorrent Bleep : la messagerie sécurisée pour Android, OS X et Windows

Des outils qui se veulent sécurisés, mais dont le code source n'est pas accessible

Reste que l'outil va devoir continuer de faire face à de nombreuses critiques, notamment concernant le manque d'ouverture de BitTorrent. La société privée est en effet dans une phase de développement d'outils et de services gratuits, mais ceux-ci n'ont pas forcément vocation à le rester, ne serait-ce que pour pouvoir rémunérer les équipes qui travaillent sur le développement ou les interfaces, permettant à ces projets d'avancer parfois bien plus librement que des outils libres.

Car outre le fait qu'un service Premium payant est prévu pour intégrer Sync à terme par exemple, ce qui est tout à fait légitime, c'est bien cette dernière question qui fait débat. Sans connaître le code source, comment s'assurer que la sécurité est réellement bien assurée et que les autorités ne disposent pas d'une porte dérobée ? Que faire si le projet venait à être abandonné ?

C'est pour le moment l'un des plus gros soucis vis-à-vis des solutions proposées par BitTorrent, et comme la société veut être présente sur le terrain de la sécurité, elle devra bien y répondre à un moment ou à un autre.

La communauté du libre est critique, mais doit faire face à ses contradictions

Reste que ses outils avancent, le font vite et de manière finalement assez unifié. C'est aussi sans doute là une piste pour le monde du libre et sa dispersion. Actuellement, de nombreux projets sont en cours mais aucun ne vise vraiment à fédérer les développeurs ou les outils qu'ils peuvent mettre en place. Il y a bien le Guardian Project qui vise à proposer une suite d'outils d'échanges sécurisés pour le monde mobile, mais cela reste encore léger face à l'importance de la problématique.

Car si des initiatives sur des applications de transfert de fichiers ou de messageries libres et chiffrés sont une bonne chose, cela tient plus de l'éparpillement des ressources que de la diversité. On citera par exemple Tox, MiniLock, Cryptocat, RedPhone et TextSecure, Ostel, ChatSecure, Caliop ainsi que la multitude de projets misant sur le financement participatif en nous promettant de pouvoir s'envoyer des mails, fichiers et autres petits mots doux sans risque de se faire épier par la NSA. Pour le moment, toutes ces communautés semblent peu communiquer entre elles et ne pas toujours travailler à la mise en place de bases communes saines, dont la fiabilité serait assurée pour tous avec un réel suivi du développement à long terme, des tests ainsi que des audits complets et réguliers.

 BitTorrent Bleep : la messagerie sécurisée pour Android, OS X et Windows

Résultat, chacun avance peu, dans son coin, et rares sont ceux qui arrivent pour le moment à fédérer assez de développeurs compétents sur un sujet aussi technique que le chiffrement afin de proposer réellement des solutions fiables et exploitables, aux fonctionnalités multiples, et capables de faire de l'ombre à toutes les solutions propriétaires.

Avec l'arrivée d'applications telles que BitTorrent Bleep ou Sync, qui se proposent de mettre à disposition des outils simples, et semble-t-il efficaces, tout en semblant bienveillantes, les lignes évolueront peut-être. Espérons que cela donnera envie à ceux qui défendent l'intérêt de solutions libres, et néanmoins aptes à être utilisées au quotidien par de simples internautes, de renforcer leurs efforts conjoints afin de produire enfin des outils qui permettront à tous de pouvoir échanger sans craindre ni les décisions d'une société privée, ni la surveillance, ni la censure.

Source:nextinpact

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article