Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
quoideneuf1.over-blog.com

ICREACH le moteur de recherche spécialisé de la NSA

26 Août 2014 , Rédigé par nicko Publié dans #informatique

L'Agence de sécurité nationale a secrètement fourni des données à près de deux douzaine d'agences gouvernementales américaines via le moteur de recherche «Google-like" qui dans sa base de données détient plus de 850 milliards d'enregistrements sur des appels téléphoniques, des courriels, des emplacements de téléphones portables, et sur les chats sur Internet, selon des documents classifiés obtenus par l'interception.

ICREACH le moteur de recherche spécialisé de la NSA

Les documents fournissent la première preuve définitive que la NSA a pendant des années a accumuler des quantités massives de données de surveillance en les rendants directement accessible à des organismes nationaux chargés de l'application de la loi. Les documents de planification pour ICREACH, citent le Federal Bureau of Investigation (FBI) et la Drug Enforcement Administration (DEA) en tant que participants clés.

ICREACH contient des informations sur les communications privées des étrangers et paraît-il, des millions de dossiers sur des citoyens américains qui n'ont pas été accusés de méfait. Les détails sur l'existence de ce programme sont contenus dans le document fournit par Edward Snowden à the//intercept .

Des révélations antérieures provenant des documents de Snowden ont exposé une multitude de programmes de la NSA pour collecter de grandes quantités de communications. La NSA a reconnu qu'il partage certaines de ses données collectées avec d'autres organismes comme le FBI, mais les détails sur la méthode et l'étendue de son partage restent entouré de secrets.

ICREACH le moteur de recherche spécialisé de la NSA

ICREACH a été accessible à plus de 1.000 analystes de 23 organismes gouvernementaux des États-Unis selon une note de 2010. Un document de planification énumère qu'à partir de 2007 la DEA, le FBI, la CIA, et l'agence de renseignement militaire américaine sont membres du noyau.

Les données disponibles sur ICREACH sont utilisées pour suivre les emplacements des personnes, garder un oeil sur leurs activités politiques ou religieuses et cartographier leurs réseaux de partenaires.

"La création de ICREACH a représenté un moment historique dans l'histoire de la surveillance" annonce du gouvernement américain, selon les documents de la NSA.

"L'équipe de ICREACH a livré le premier gros partage de métadonnées de communication au sein de la communauté du renseignement des États-Unis», selon une note du un mémo top secret daté de Décembre 2007 «Cette équipe a commencé il ya plus de deux ans, avec un concept de base contraint par la nécessité croissante d'IC pour les métadonnées de communication et la capacité de la NSA de collecter, traiter et stocker de grandes quantités de métadonnées de communication liée à des objectifs de renseignements à travers le monde ".

L'outil de recherche a été conçu pour être le plus grand système de partage interne des dossiers secrets de surveillance aux États-Unis, capable de traiter de 2 à 5 milliards d'enregistrements chaque jour, dont plus de 30 différents types de métadonnées sur les e-mails, appels téléphoniques, fax, internet conversations et les messages texte, ainsi que les informations de localisation des téléphones portables collectés. Les métadonnées révèlent des informations sur une communication tels que le destinataire d'un email, la date et l'heure de l'envoi, ou les numéros de téléphone d'un appelant et quand ils ont appelé, mais pas le contenu du message ou l'enregistrement audio de l'appel.

ICREACH ne semble pas avoir de relation directe avec la grande base de données de la NSA, précédemment rapportée par The Guardian , qui stocke des informations sur des millions d'appels téléphoniques des Américains ordinaires en vertu de l'article 215 du Patriot Act. Contrairement à la base de données 215, qui est accessible à un petit nombre d'employés de la NSA dans des recherchées liées au terrorisme, ICREACH donne accès à un vaste bassin de données pouvant être exploitées par les analystes de toute la communauté du renseignement de l' "intelligence étrangère "terme vague qui est beaucoup plus large que la lutte antiterroriste.

ICREACH le moteur de recherche spécialisé de la NSA

Les données disponibles par le biais ICREACH semble être principalement issus de la surveillance des communications des étrangers, et les documents de planification montrent qu'il s'appuie sur une variété de différentes sources de données maintenues par la NSA. Bien qu'un document interne de 2010 appelle clairement "la base de données ICREACH," un responsable américain familier avec le système conteste the Intercept en disant que si «il permet le partage de certaines métadonnées de renseignement étranger," ICREACH «n'est pas un référentiel et ne stocke pas d'événements ou des dossiers. "Au lieu de cela, il semble fournir aux analystes la possibilité d'effectuer une recherche unique d'information à partir d'une grande variété de bases de données distinctes.

Lire la suite sur l'article Source (anglais): firstlook.org/theintercept/

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article