Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
quoideneuf1.over-blog.com

Fuites de la NSA : y a-t-il un second Edward Snowden ?

6 Juillet 2014 , Rédigé par nicko

D’après plusieurs experts en sécurité, le fichier de configuration du moteur de recherches interne de la NSA, qui a fuité il y a quelques jours sur le web, n’était pas présent dans les documents livrés par Edward Snowden. Il pourrait donc y avoir une seconde taupe à la NSA.

Fuites de la NSA : y a-t-il un second Edward Snowden ?

Mais qui donc a fourni une partie du code de XKeyscore, le moteur de recherche interne de la NSA à des médias allemands ? D’après plusieurs experts en sécurité, il ne s’agirait en tout cas pas d’Edward Snowden, l’ancien collaborateur de l’agence à l'origine de l’ensemble des révélations jusqu’alors.



C'est ce que rapporte en tout cas Cory Doctorow, écrivain, activiste et accessoirement patron du fameux blog BoingBoing. Un expert qui a eu accès aux documents de Snowden lui a confié qu’il n’avait jamais vu ce fichier dans ceux que l’ancien espion américain avait livrés. « Il a également constaté que d’autres révélations précédentes ne semblent pas venir du matériel livré par Snowden », indique Doctorow.


Il n’est pas le seul à évoquer cette théorie de la deuxième taupe. Bruce Schneier, expert respecté en sécurité qui a eu accès aux documents en travaillant pour The Guardian, estime lui aussi que ce bout de code n’a pas été fourni par Snowden. « Je ne pense pas que cela provienne des documents Snowden, je ne pense pas non plus que le catalogue TAO provenait des documents Snowden. Je pense qu’il y a quelqu’un d’autre. »


Glenn Greenwald est un journaliste politique, avocat, blogueur et écrivain américain. A partir de 2013, il commence à publier les révélations d'Edward Snowden sur les programmes de surveillance ... (Wikipédia)

Glenn Greenwald est un journaliste politique, avocat, blogueur et écrivain américain. A partir de 2013, il commence à publier les révélations d'Edward Snowden sur les programmes de surveillance ... (Wikipédia)

Glenn Greenwald, qui connaît les documents par cœur, pourrait prendre la parole dans ce débat et éclaircir la situation. Inutile de préciser que si cela se confirme, il s’agirait d’une nouvelle percutante qui pourrait bien donner de nouveaux cheveux blancs aux pontes du renseignement américain. Car il se pourrait bien que, contrairement à Snowden, ce nouveau whistleblower ne révèle jamais son identité… Et continue à faire fuiter de temps à autres les noirs secrets de l’oncle Sam alors qu’il est toujours en poste.

Source: 01net

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article