Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
quoideneuf1.over-blog.com

Des câbles secrets étaient capables d’écouter les conversations des clients Vodafone

7 Juin 2014 , Rédigé par nicko

Des câbles secrets étaient capables d’écouter les conversations des clients Vodafone

La presse britannique fait état de nouvelles révélations concernant la capacité de plusieurs Etats à surveiller les communications des clients de l'opérateur Vodafone. Pas moins de 29 Etats auraient utilisé des câbles secrets pour écouter des conversations privées.

Le Guardian publie un rapport mettant en cause Vodafone et la capacité de plusieurs Etats à écouter les conversations de ses 404 millions d'abonnés situés dans 29 pays. Le document baptisé « Law Enforcement Disclosure Report » indique que des « câbles secrets » ont permis à plusieurs agences de renseignement d'écouter, y compris en direct, et d'enregistrer les propos des clients de l'opérateur.

Ce dispositif permettait également de localiser ces mêmes utilisateurs en recueillant certaines informations comme des lieux ou des horaires pendant lesquels les appels étaient passés. L'opérateur ajoute que ces canaux sont installés au cœur même de certains de ses centres de données. Il ajoute que dans plusieurs pays (dont il tait le nom), les autres opérateurs sont soumis au même régime.

De son côté, Viviane Reding a rappelé auprès de Reuters que toute entreprise y compris étrangère doit respecter les règles communautaires en la matière. La Commissaire chargée de la Justice a précisé que toute surveillance devait être dûment validée par une autorité compétente.

Désormais Vodafone demande à ce que ces dispositifs puissent être désactivés. L'opérateur critique en effet le fait que ces écoutes soient organisées sans aucune autorisation légale. Il souhaite également pouvoir publier davantage d'informations sur son activité, dans un souci de transparence avec les
utilisateurs.

Source: pro.clubic et theguardian

 

 

 

Nombres de garanties d'interception légale de contenu, par exemple ce qui a été dit dans un appel téléphonique ou dans un message et aussi des métadonnées de communications, par exemple des numéros de téléphone, des adresses, emplacements et les temps d'appels et des messages. Les données sont annuelles et couvrent 2013 ou l'année la plus récente disponible. Dans quelques pays des limitations techniques signifient que vodafone ne peut pas intercepter le contenu.

Des câbles secrets étaient capables d’écouter les conversations des clients Vodafone

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article