Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
quoideneuf1.over-blog.com

Wikileaks: Les USA ont mis sur écoute l'intégralité de l'Afghanistan

23 Mai 2014 , Rédigé par nicko

Il y a quelques jours, le site The Intercept révélait, sur la base de nouveaux documents Snowden, que les Etats-Unis écoutaient et stockaient l'intégralité des communications de deux pays, dont les Bahamas. Les signataires de l'article, dont le journaliste Glenn Greenwald, avaient choisi de ne pas nommer le second pays, citant des raisons de sécurité.

Wikileaks: Les USA ont mis sur écoute l'intégralité de l'Afghanistan

Selon Wikileaks, c'est l'Afghanistan

Cette décision avait rendu passablement furieux le tenancier du compte Twitter de Wikileaks – vraisemblablement Julian Assange. S'en était suivi une passe d'armes entre Glenn Greenwald et Wikileaks, le second reprochant au premier de bafouer les droits des citoyens du pays dont il avait choisi de taire le nom. Au terme de cet échange virulent, le site annonçait qu'il publierait d'ici à 72 heures le nom du pays intégralement espionné.

Dont acte : dans un communiqué signé de M. Assange publié ce vendredi 23 mai sur le site, Wikileaks affirme que ce pays est l'Afghanistan. Le site qui s'est notamment rendu célèbre par ses fuites de documents diplomatiques et qui ne semble pas avoir accès aux documents Snowden, n'explique pas comment il a réussi à obtenir le nom de ce pays, invoquant « la protection des sources ».

Un « acte de censure »

Il explique cependant qu'il est possible d'obtenir le nom du pays à travers « l'analyse des documents imparfaitement censurés ainsi que de corrélations avec d'autres documents Snowden précédemment publiés ».

Dans son communiqué, Wikileaks condamne fermement la décision de The Intercept (et du Washington Post qui avait déjà mentionné l'écoute intégrale de ce pays sans le nommer non plus) :

Glenn Greenwald, qui se trouve aujourd'hui critiqué pour avoir « caviardé » une partie de ses informations, critique depuis longtemps les pratiques des grands médias américains, notamment le New York Times et le Washington Post, en la matière. Wikileaks a également, dans le passé, expurgé des informations de documents, notamment lors de la publication en 2010 des rapports de terrain de l'armée américaine.

Selon the intercept, 5 pays sont surveillés à l'aide MYSTIC, deux pour leurs contenu audio et trois où les métadonnées de la téléphonie sont recueilli. Le Washington Post à cependant noter que six pays sont également dans le réticule de la NSA

Les enregistrements des conversations téléphoniques n'est pas limitée aux Bahamas et en Afghanistan. En Mars, John Inglis ancien directeur adjoint de la NSA (de 2006 a 2014), a déclaré au Los Angeles Times que la NSA enregistre chaque e-mail, message texte, et les signaux téléphonique de position envoyée en Irak.

Wikileaks: Les USA ont mis sur écoute l'intégralité de l'Afghanistan

Ce n'est pas la première fois que des révélations sur la surveillance de masse qui est menée sur l'Afghanistan par la NSA son publié. Selon un livre publié par Der Spiegel intitulé «Der NSA Komplex», un programme appelé ACIDWASH recueille en Afghanistan de 30 a 40 millions de métadonnées téléphoniques par jour en provenance d'Afghanistan. ACIDWASH a été identifié comme faisant partie du programme MYSTIC.

Source: lemonde et rt

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article