Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
quoideneuf1.over-blog.com

Une faille zero day frappe toutes les versions d’Internet Explorer

28 Avril 2014 , Rédigé par nicko

Le navigateur Web de Microsoft est victime d’une faille de sécurité présente depuis IE6 jusqu’à Internet Explorer 11. L’exploit permet d’exécuter du code malveillant à distance.

Une faille zero day frappe toutes les versions d’Internet Explorer

Les failles zero day, qu’on découvre et qui n’ont pas été corrigées, sont rares. Celles qui touchent un logiciel majeur encore plus. Si Internet Explorer n’est plus le roi des navigateurs qu'il était au début des années 2000 son omniprésence dans Windows rend toute faille le concernant importante.

Samedi dernier, le 26 avril, Microsoft a confirmé l’existence d’une faille zero day dans toutes les versions d’Internet Explorer depuis sa version 6. Cette dernière avait été dévoilée le même jour sur le blog de la société de sécurité informatique FireEye et permettrait l’exécution à distance d’un programme malintentionné.

Si la faille est présente dès la version 6, il semblerait que seules les versions Internet Explorer 9 à 11 soient ciblées dans le cadre d’une attaque baptisée Operation Clandestine Fox.


FireEye ne souhaite pas, pour l'instant, donner plus de détails sur cette campagne pirate mais mettait en avant que les trois moutures du navigateur de Microsoft concernées représentent environ un quart du marché des fureteurs (Internet Explorer 9 : 8,76% ; IE 10 : 7,12% et IE 11 : 15,71%). A priori épargné IE 8 compte à lui seul pour 21,14% des navigateurs selon les chiffres de NetMarketShare.


Les utilisateurs de Windows XP pourraient être épargnés pour l'instant, puisque le système d'exploitation lancé en octobre 2001 n'est pas compatible avec les versions d'Internet Explorer au-delà d'IE 8. Pour autant, la faille existe bel et bien et Microsoft ne la patchera pas sur cet OS.

La faille utilise Flash pour accéder à la mémoire et outrepasser deux systèmes de protection intégré dans Windows : l’ASLR, Address Space Layout Randomization, et le DEP, Data Execution Prevention. Microsoft recommande aux utilisateurs d’installer la dernière version de l’Enhanced Mitigation Experience Toolkit et d’augmenter le réglage de sécurité de zone à El
evé.

De son côté, FireEye précise que pour Internet Explorer 10 et 11 le mode de protection renforcé bloque l’exploit et que la désactivation du plugiciel Flash évite purement et simplement l’exécution de la faille.

Source: 01net

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article